On répare, et on repart


Earthship / mercredi, juillet 22nd, 2020

Un jour et demi de pelleteuse pour dégager tous les murs/pneus/chaînage tombés ou vacillants, seul le muret Sud est conservé.

Ceinture ET bretelles, on garde une bonne partie des principes d’un earthship, toute en prenant des libertés : pour commencer, des fondations, et un drain supplémentaire. Les pneus vont également être remplacés par un autre matériau, très certainement de la brique alvéolaire.

Évidemment, la toupie de béton ne passe pas sur le chemin d’accès au chantier, du coup c’est 2m^3 par 2m^3 qu’on rempli les fondations.

On protège du soleil pour le séchage.

Coût non anticipé des fondations : un bermuda. Contrairement à ce que la photo laisse penser, je n’ai pas travaillé en tongs.

Étape suivante, les poteaux qui porteront la charpente !

Une réponse à « On répare, et on repart »

  1. Bon redémarrage! C’est quand même chouette que ça se soit effondré pendant la construction plutôt que quand tout était fini!

    Qu’est ce que tu vas faire de tous ces pneus?

    Simon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *